Toucher l’Islam d’une telle façon, le monde n’a pas des bras croisés.

L’histoire du pasteur qui a voulu bruler le Quran, ça m’a donné envie d’écrire des petits mots sur l’ignorance de quelque gens qu’on est censé avoir comme exemple de développement. 11 Septembre, c’est une malheureuse histoire qui n’a toujours pas eu fin jusqu’à nos jours, malheureusement, la plupart des non-musulmans prennent en considération que c’est à cause de l’Islam, c’est pas du tout le cas parce que l’Islam est une religion que l’un de ses principes fondamentaux c’est la paix, ça peut s’appeler une vengeance ce qu’ont fait les terroristes du 11 septembre, ce qui a fait bougé toute une vague d’attentats, toujours les victimes sont des gens non concernés, ma vision de la chose est la suivante : « Des gens au top des hiérarchies se disputent, les tout en bas sont les perdants ».
Comme il y a les intelligents, il y a les idiots, ce monsieur avec ces quelques dizaines de ses partenaires révèlent l’ignorance totale de quelque chose qui s’appelle la diversité religieuse. Dans un pays on peut trouver toutes les religions à la fois, exemple vivant l’Inde, où j’ai jamais entendu parlé d’un problème religieux de tel genre à l’Inde, le plus démontrant c’est que l’Inde n’est pas du tout comme l’Amérique question développement. Pour que ce dernier ait sa vraie nomination, à mon avis, il doit comporter tous les domaines, une définition pédagogique a été déjà mise en place; faut y aller avec.
Islamiquement parlons; quand j’ai lu l’événement pour la première fois (c’était sur facebook) je me suis dis : certainement ils ne feront pas, et si jamais ils le feront, ils seront punis parce que Allah Azza Wajal est là. Autre chose passée dans mon cerveau, dans le passé, ils ont essayé de falsifier le Quran et pourtant ils n’ont pas pu parce qu’Allah azza wajal a dit : إنَّا نَحْنُ نَزَّلْنَا الذِّكْرَ وَإِنَّا لَهُ لَحَافِظُون. Et quoi que si se passe, le Quran est toujours protégée d’une part par Allah et d’une autre par les musulmans. Regardez la télé, vous allez directement constaté qu’il y a eu comme une sorte de punition: Les dernières incendies à California. A
Enfin de compte, le pasteur est le perdant, il a fini par renoncer son affaire juste parce qu’il a enfin constaté que c’est pas du tout pour son bien le faire, par contre il va aggraver les situations, surtout celles des américains dans les pays arabes (Colonisés par les américains), il a également trouvé que la plupart des américains (du top de la hiérarchie aussi) sont contre tout ça. Il a justifié le renoncement par un deal d’un échange qui n’a pas eu lieu (confirme l’Imam à N.Y). ça ne lui suffit pas, il lance des menaces de rethinking de sa décision, pff ça se voit le manque de confiance en soi.
Autre chose très importante : L’Amérique, le pays développé, a montré qu’il n’a pas une constitution assez solide, cette constitution qui a été créée pour établir une paix interne touche d’une manière remarquable la paix externe, je m’explique : D’après ce qu’il a fait ce pasteur, il n’y avait pas des lois qui interdisent les gens de toucher les autres religions, c’est pour ça il n’a pas trouvé des entraves en pensant à bruler le livre sacré d’une religion. Bon, le problème ne s’arrête pas là, il y a des visions très politiques envers ça, et tous les grands des états unies confirment que c’est pas pour leur bien toucher l’ISLAM.
Bref, c’était quelque chose qui me dérangeait personnellement, parce que j’arrive toujours pas à croire qu’il ya toujours des gens qui pensent de cette manière, honte à toi pasteur, tu ne t’es créé qu’une mauvaise image, chez toi en Amérique et dans le monde entier.

Publicités

Publié le 10/09/2010, dans LIFE - IRL. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Ça fait mal de voir les attaques subies par notre religion et notre communauté musulmane à travers le monde entier..

    Il y a en effet une part d’ignorants. Le pasteur a fait honte d’abord à sa religion. Un homme d’église n’est-il pas censé enseigner aux gens les principes du respect et de la paix? Il a fait tout à fait le contraire en provoquant des millions de musulmans à travers le monde. Pour prouver encore son ignorance, il a avoué d’avoir jamais lu le contenu du Coran, et pourtant il voulait le brûler.

    D’une autre part, certains malentendus sont souvent alimentés par des AntiIslam, sur YouTube, sur Facebook, dans les médias (financés par le top de la hiérarchie, comme tu l’as décrit). J’ai récemment commenté une vidéo sur Youtube d’un reportage sur des musulmanes vivant en France, et j’ai eu des réponses qui m’ont…choqués. Déjà à voir leurs pseudos, ils exprimaient vivement leur haine. Des réponses comme و قاتلوهم حتى لا تكون فتنة و يكون الدين لله, ou encore ان الدين عند الله الاسلام en Français, exprès pour influencer sur les gens qui ont des doutes sur l’Islam, sans voir le contexte ni la phrase complète! Ils choisissent les passages qu’ils veulent, à leur guise, et diffuser ça dans plusieurs langues pour dire que les terroristes sont les vrai visages des musulmans. Ils sont cons, d’abords parce qu’ils trouvé aucun argument sauf les mensonges et la manipulation des versets Coraniques, et ceux qui croient ce qu’ils disent sont beaucoup plus cons en les croyant, sans se documenter et cherche le vrai du faux au préalable.

    Une religion qui connait une croissance incroyable dans le monde occidental, dont le contenu n’a jamais été modifié, la religion de la vérité, la paix incarnée, et la pureté, ça ne me surprends pas qu’elle connait autant d’attaques de la part des mécréants…

    Le bon côté dans tout ça, qui me fait énormément plaisir, c’est le fait que plus l’Islam subit les attaques dans le monde entier, plus on suscite les gens à découvrir l’Islam et à trouver son vrai joyaux!

    Savez-vous que des Américains, totalement dépourvus de culture religieuse, qui ne connaissaient que les rues, la drogue, et la TV sont devenus musulmans grâce à…Bush ? ^^ Ils avaient un jour écouté un speech de Bush, ont tout compris sauf le mot Islam, répété 2 fois dans son discours. Ils ont fait une recherche, et ils ont trouvé leur bonheur =)

    Hot topic.. J’me suis abonnée à tes articles, Badr, give us more!

  2. Salut Sahar,
    Je te remercie pour ton commentaire, bien dit. Tu as tout à fait raison en tout ce que tu as dis, surtout ce qui m’échappait de la croissance de l’Islam partout au Monde, ça se voit.

    Positivement prenant la chose, enfin de compte ça était d’une part une perte pour ce pasteur, et d’une autre part un gain pour nous, comme tu as dis, plusieurs recherches vont être menées afin de connaitre et savoir plus sur la fameuse religion l’Islam parce qu’après tout, les gens surtout les américains ont cette culture de savoir, ils se cultivent en tout ce qui est nouveau pour eux et en ce qui se passe dans le monde.

    Les personnes qui sont devenus des musulmans grâce à Bush, eh oui là un autre coté positif d’un problème. C’est bénéfique (Pas toujours mais bon).

    Encore merci pour ton commentaire, c’est encourageant.

    Merci à tous les 164 visites qui ont était faites durant les derniers 10 jours.

  3. j’ai bien aimer l’article quoi k jé une ptite remark a propos des attaques de 11 septembre kon a coller à lislam:

    1. talibane et ossama B. est le fils des intéligences américaines cété (et je crois bien kil est tjr fidéle à son master USA)

    2. speach d’un ex président (le nom me vient po à l’instant) de USA ki disé kil fo kil y est un désatre pr justifier « tawaso3 l’amriki » et kils séxcusé davance

    3. un documentaire ki prouve que le truc du world trade center est un job interne okel il fallé implanter des explosifs sur l’ensemble des 2 batiments (jé le truc o cas ou tu veu le voir ou même le poster

    en dehors de tt cela common reason is against th killin of millions becose 1 did something (suposedly) that upsets… on ne démoli po le village pck on veu trouver la fourmi

  4. Jamal Abdou

    السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

    Cela remonte à pratiquement 15 mois (plus ou moins), bref, quand j’ai lu l’information dans un quotidien, je ne me suis même pas inquiété. Mieux je savais que cela ne se produirait pas et mieux encore, je ne prétends pas ici être un clairvoyant (شوافة، للمتشككين), c’est juste un pressentiment. J’ai annoncé à mes amis, nous étions sur une terrasse d’un café, vous allez voir le miracle!
    Et le miracle s’est produit dès les heures et jours qui suivirent l’information: le Saint Coran est passé à la position du « Best Sellers » des livres qui vont être vendus à New York (+34%) en même temps qu’en France, vous savez le pays « de la loi sur le port du foulard », la vente du Coran a connu un bond de +38%. Ce sont des informations qui ont été très peu commentées comme par hasard mais ce sont des informations faites dans le feu de l’action qui a accompagné l’évènement.
    Vous savez, quand vous lisez le verset cité en haut, ne craignez rien pour le livre! Ce qu’il faut craindre c’est notre laisser aller, nous ne le lisons pas assez. C’est là que réside notre drame nous Musulmans et par dessus il est dans notre langue que nous savons lire et écrire!

    Je me permets de rajouter un extrait d’un livre qui s’intitule  » De l’Iran, de la France  » de son auteur M. Babak Housseini Maneche. Il dit ceci:

     » Etre Aryen doit être une identité et une fierté au même titre que d’être Français, Juif, Arabe ou Scandinave. Et les Iraniens ne sont pas moins aryens que ne le sont les Allemands de même que les Séfarades ne sont pas moins juifs que ne le sont les Ashkénazes. Ils n’ont pas à s’excuser d’être ce qu’ils sont parce que cela dérange les Occidentaux.
    Pour en revenir à ce que je disais plus haut, l’ancien président de la République française lui-même, François Mitterrand, lors de l’une de ses interviews, à propos de la guerre Iran/Irak, déclarait :
    – « Vous savez, il s’agit d’une guerre entre des Arabes et des populations qui ne le sont pas ! »
    Comme si, apparemment, il s’agissait d’une étonnante découverte, et d’une importante révélation faite au peuple français que les Iraniens ne sont pas des Arabes. Hélas il en est bien ainsi.
    En tous cas, ce problème de race se pose actuellement de façon aiguë en France. Comme s’il s’agissait, de la même façon que dans les années trente, d’une façade de l’instinct de défense derrière laquelle on se retranche, chaque fois que l’on se trouve en situation de crise collective. On ferme les yeux devant sa situation réelle, que l’on n’accepte plus de voir, et on fuit en avant en affirmant qu’on est supérieur aux autres.
    La seule solution face à cela est que les peuples essayent d’apprendre et d’arriver à mieux se connaître mutuellement. Français et Iraniens, Français et Arabes et Iraniens et Arabes etc…
    En ce qui concerne l’immigration dans le débat franco-français, il convient de savoir si la spécificité de l’esprit français réside en sa volonté d’universalité depuis la révolution ou bien dans une identité et des origines propres qui datent d’avant celle-ci.
    Car en fait, les principes d’universalité, de liberté, d’égalité et de fraternité de la République Française ont bien du mal à se redéfinir face à un Islam militant et prosélyte. Admettre que les musulmans soient vraiment libres en France, égaux des Français et frères avec eux, c’est laisser la porte ouverte à l’expansion de l’Islam en France. Alors qu’avant 1789 et même après, avec son empire colonial, la France se définit comme étant au centre des croisades contre l’Islam. D’où un retour naturel actuel à cet état d’esprit face aux musulmans puisque la révolution française ignorait la possibilité de la présence de l’ennemi mahométan sur le territoire français. Ce que ne considèrent d’ailleurs toujours pas les textes de loi actuels.
    Il existe assurément en France, un malaise vis-à-vis de l’Islam qui s’abrite derrière la façade du racisme (la France pas l’Islam).
    Le problème à cet égard se pose à deux niveaux :
    1/ Se prétendre supérieur parait être une bonne parade de défense et de contre-attaque quand on a peur de se retrouver en situation d’infériorité. Bien que paradoxalement, ce soit aussi un aveu de l’angoisse que l’on a ou que l’on peut avoir à se retrouver en cette position. Par exemple, celle de ne pas avoir la bonne religion, et donc le bon Dieu puissant ; surtout qu’actuellement, on constate un vide spirituel en France, ce qui est en soi une situation anxiogène.
    2/ Le problème se pose vis-à-vis du contenu même de la religion et de sa place dans la société. Les catholiques romains, en tout cas les Français me semble-t-il, ont perdu depuis pas mal de temps leurs illusions à propos de l’universalité de leur croyance et ne veulent même plus tant la revendiquer. Le mot catholique veut dire universel, mais malheureusement actuellement, cette religion a l’air de n’être bien plus que la façade d’une forteresse identitaire. Le catholicisme ainsi de plus en plus vidé de sa substance intérieure n’a plus aucun mal à rejoindre ou laisser la place à l’autre façade de défense, plus franche, de cette forteresse qu’est le racisme.
    Ce qui explique aussi les dérives actuelles de tous les déçus, qui ne s’y retrouvent plus, vers les sectes les plus bizarres pour exprimer leur malaise.
    Or en face de cela, l’Islam, lui, semble avoir gardé sa sève et sa substance intérieure, en plus de sa vocation universelle. Notamment, grâce à la révolution iranienne qui montre bien que l’Islam n’est pas lié au particularisme arabe mais est bien une religion universelle.
    L’identité française, elle, paraît actuellement fléchir vers l’anti-islamisme vis à vis de tout cela. Comme c’était déjà le cas au Moyen Age, tout au long des Croisades. Jusqu’où cela ira-t-il et jusqu’à quand ? Personnellement, je pense que cette grande hostilité cache la peur mais aussi l’envie d’intégrer l’Islam voire de s’y convertir. Même si des résistances millénaires s’y opposent de façon évidente.
    Actuellement d’une façon constante, la France se veut le pays de la déclaration des droits de l’homme et de la devise «liberté, égalité, fraternité». Mais au plus profond d’elle-même, elle est loin d’avoir oublié qu’elle a été durant tout le Moyen Age, le centre des départs des croisades puis celui d’un des plus grands empires coloniaux.
    Si on cherche un peu, il est à se demander aussi, si ces sentiments ne peuvent pas être ceux de beaucoup voire de tout chrétien. Dans les Evangiles, on lit bien que Jésus a prêché l’amour du prochain. Mais on n’en lit pas moins que d’après Saint Paul, si quelqu’un prêche un autre Evangile que celui officiel des chrétiens qu’il soit anathème ! C’est à dire maudit !
    L’Islam prêche une autre vraie authenticité et simplicité dans sa vérité et son message. Mais il contient surtout un plus grand réalisme et moins d’hypocrisie en ce qui concerne un point aussi crucial et essentiel que la sexualité. Il n’en est que plus haï par les chrétiens en situation de quasi-névrose en ce qui concerne ce point-là. Le trop grand interdit sexuel chrétien de jadis (célibat des prêtres, interdiction de divorce) s’est transformé en une boulimie et frénésie incontrôlée depuis l’effacement de la religion. Il
    y a vraiment difficulté à trouver en Occident un équilibre entre ces deux extrêmes qu’il y a beaucoup moins en Orient.
    Toute cette haine et cette névrose ressortent par des symboles comme des gargouilles dans les cathédrales gothiques ou la violence dans le hard rock mais se rencontrent aussi bien dans la réalité quotidienne.
    Il serait bien naïf de croire que l’institution et les bûchers de l’Inquisition ont disparu. Ils s’appellent aujourd’hui et depuis la Révolution française : hôpitaux, écoles, appareil judiciaire et télévision. Encadrés par de nouveaux clergés que forment le corps médical, les enseignants, les juristes et les présentateurs télé. Le problème soulevé par l’affaire du foulard islamique à l’école ou ailleurs (à l’hôpital par exemple) n’est pas aussi simple que cela !
    Mais dans tout ce brouhaha, la France semble profondément en mutation, à la recherche intérieure d’une voie qui pourrait un jour devenir sa voie spirituelle. Les médias et le pouvoir jouent le reniement en présentant la laïcité comme une négation de toute expression spirituelle. Mais au niveau des individus, la multiplication des différentes sectes et églises et voies montre que cette recherche et l’amorce de cette mutation sont bel et bien là. Je ne peux m’empêcher de leur dire :
    – « Encore un effort, citoyens. »
    Je termine ce chapitre en précisant que je ne veux surtout pas apparaître comme défendant toujours les Iraniens et les musulmans contre les Français et les chrétiens, car ils sont aussi bien souvent à blâmer. Ils ont à faire face à leur propre mutation face au monde moderne. Mais ayant vécu depuis l’adolescence en France, j’ai plus de mal à raconter ce que la vie a fait que je connaisse moins. » Fin de citation.
    J’apporte une petite précision à la définition de la laïcité citée par l’auteur et que je crois mal comprise ou confondue:
    La laïcité en France est la séparation de l’État et de l’Église, mais l’État reconnait le droit à chaque individu la liberté de pratiquer sa religion, sa spiritualité etc, etc, … La preuve que la France a construit la première grande mosquée à Paris en 1926 par reconnaissance aux musulmans des colonies qui ont combattu aux côtés des Français contre l’Allemagne pendant la première guerre.
    Le malaise dont parle l’auteur est bien celui que tout le monde occidental dans sa globalité à savoir la conversion d’européens, d’américains (même ceux qui ont fait la guerre au moyen orient) par des dizaines de milliers chaque année!

    {يريدون ليطفئوا نور الله بأفواههم والله متم نوره ولو كره الكافرون } الصف، آية 8.
    و السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :